A l’heure où quasiment toute la médication repose sur des molécules chimiques, de plus en plus de personnes aujourd’hui reviennent à d’anciennes méthodes thérapeutiques, dont la phytothérapie. La phytothérapie est l’art de se soigner grâce aux principes actifs de végétaux.

Que ce soit plantes, racines, fruits ou légumes, les extraits naturels proposés en phytothérapie contiennent des propriétés bénéfiques au corps humain. L'origine étymologique du mot phytothérapie provient du grec « phyto » qui signifie végétal et « therapeia » cure. La phytothérapie se présente sous diverses formes que ce soit en gélules, en comprimés, en crème, en tisane ou en inhalation. Combinaison de plusieurs plantes ou en substance pure, elle peut être utilisée pour diverses raisons physiques ou psychiques.
D’une part, la phytothérapie peut guérir plusieurs maladies et les symptômes gênants qui en découlent. Par exemple, l’extrait de cranberry a un effet diurétique et désinfectant sur l’appareil urinaire. Il s’agit donc d’un excellent traitement naturel contre les infections urinaires. Certaines huiles essentielles quant à elles ont un pouvoir décongestionnant et décontractant. L’huile essentielle d’eucalyptus peut servir pour calmer les symptômes du rhume et calmer les douleurs musculaires. La phytothérapie agit également sur les troubles mineurs psychologiques, comme la valériane. D’autre part, les bienfaits de la phytothérapie s’étendent également sur le bien-être et la beauté. Entre autres, le gingembre ou la cerise acérola apportent de l’énergie à l’organisme tandis que la camomille et le sureau améliorent la beauté de la peau. Enfin la phytothérapie est également un allié pour mincir. L’action de la pectine de pomme avec Pecti pom permet de diminuer les sensations de faims, celle du thé vert et de la caféine aide à brûler les graisses, l’orthosiphon joue un rôle drainant.
La phytothérapie est une médecine naturelle qui revient en force. Cependant, il est cependant conseillé de demander un avis spécialisé avant l’utilisation de certaines substances qui peuvent, sans expérience, avoir un effet inverse sur l'organisme.